Qu’en pensez-vous ?

Qu'en pensez-vous ?Qu’en pensez-vous ?

Bientôt cela fera un an que j’ai débuté cette aventure avec ce blog.
 
Cela a débuté sur Blogger de Google, et ça s’appelait: soigner votre trichotillomanie. Mais j’ai ensuite compris que si je voulais vraiment être totalement indépendant, il fallait que je me procure un nom de domaine qui m’appartienne. Et pour cela… j’ai souhaité un nom qui marque un peu plus les esprits, d’où le mot; STOP !
 
 
Il faut cependant que je vous avoue quelque chose. Lorsque j’ai démarrer ce blog, j’étais moi-même trichotillomane, mais je pense que ça vous l’aviez déjà compris.
 

  • Vous proposez d’autres solutions

 
Je voulais vous apporté d’autres alternatives, par opposition à ce que j’avais pu récolter un peu partout. Il s’est ensuite passé une chose assez étrange, dans l’espoir de vous aider et grâce à vos témoignages reçus, je sais que pour certaines et certains d’entre vous j’y suis parvenu. Pour d’autres le chemin a commencé et il se poursuit, eh bien je me suis aperçu que je m’aidais moi aussi. Et avec le temps, et après quelques rechutes, celles-ci se faisaient de plus en plus rares.
 

  • Votre histoire, son histoire…

 
Bien sûr nous avons tous notre histoire, notre vie à gérer et je sais que rien n’est facile et que si je vous posais la question, vous auriez tous différentes réponses à me donner concernant les raisons de votre ttm. Mais vous le savez la vie est faite de haut et de bas. Il en est ainsi pour chaque femme et homme sur terre. Certains sont plus chanceux que d’autres, mais quel que ce soit notre niveau de vie ou notre rang social, vous serez certainement d’accord pour dire que cette fichue ttm nous gâche l’existence, c’est un fait!
 

  • La vie est belle !

 
Mais un autre fait est tout aussi important, et comme nous le faisait découvrir Roberto Begnini; LA VIE EST BELLE ! Cela dépend de la façon dont vous la regardez ! Cela dépend de votre angle d’attaque, de vos pensées, de vos croyances et de votre vision. Oui j’entends déjà certains d’entre vous me dire… oui mais.
 
Oui d’accord, certains sont plus heureux et ont moins de soucis ou de stress ou encore d’anxiété à gérer. Sans doute, mais combien d’autres millions de personnes vivent avec des soucis plus primitifs que les nôtres ? Comme par exemple celui de manger à sa faim ! Ou d’autre priorités bien plus importantes que de savoir si ce soir je vais être pris d’une envie de m’arracher cheveux et/ou poils. Pourquoi je vous dis tout ça ?
 
Eh bien parce que depuis j’ai entrepris de faire quelque chose pour soulager, aider appelez ça comme vous voudrez au travers de ce blog, j’ai cessé d’être constamment fixé sur mes sourcils ou plus précisément sur mon (petit) moi.
 
En fait, j’imagine qu’une partie de notre bonheur réside dans le fait d’arrêter de se voir comme le centre du monde. De cesser de retourner dans votre esprit, des pensées que vous retournez toujours dans le même sens et qui donne toujours les mêmes résultats, celui de vous arracher cheveux et poils comme dans une spirale sans fin, et qui n’a que pour seul but celui de nous diminuer.
 

_______________________________
 
« Et si c’était cela, perdre sa vie : se poser les questions
essentielles juste un peu trop tard ? »

Gilbert Cesbron

 
Ce billet vous a plu  Partagez-le_fleche
 

 

 

 

 

twitter         facebook
 

 

 

 

 

Albin

Bonjour Sylviane,

C’est un réel plaisir que de vous accueillir sur mon blog.
Je tenais tout d’abord à vous féliciter pour votre témoignage à l’émission “TOUTE UNE HISTOIRE” et vous êtes un exemple pour tous les trichotillomanes. Oui un exemple de courage avant tout, et un exemple de partage car je suis convaincu que grâce à cette initiative plusieurs personnes apprendront ce qu’est la trichotillomanie ou la trichophagie.

Je vous envoie un message sur votre mail.
Excellente soirée et à bientôt.

Christine

Bonjour Albin,

En effet, sans pour cela s’oublier soi même et sans que ce soit une fuite en avant, aider les autres nous permet de développer une énergie positive.

Et je crois encore plus que de partager un problème l’expérience qu’on en a et les solutions trouvées ne peut qu’être bienfaisant pour chacun des interlocuteurs.

Bien amicalement,
Christine
Le dernier article de Christine : Comment nous aimer vraimentMy Profile

Albin

Bonjour Christine,

merci pour ton commentaire.
Absolument, il ne s’agit en aucune façon de s’oublier, mais plutôt de se découvrir.

Et je crois encore plus que de partager un problème l’expérience qu’on en a et les solutions trouvées ne peut qu’être bienfaisant pour chacun des interlocuteurs.

C’est ce que nous faisons (presque) tous avec nos blogs ! Proposer des alternatives, partager, découvrir et recevoir.

Excellent weekend.

Sco!@couple routine

Bonjour Albin,

Ce sont la plupart du temps des gens qui ont eu des problèmes et qui les règlent, ou du moins qui travaillent sur leurs problèmes, qui sont les personnes les plus aptes à aider les autres. En s’aidant, on ne peut faire autrement que de trouver des solutions (parfois c’est long mais on cultive sa patience) et en aidant les autres, on fait sa part dans ce monde.

Bonne continuation,

Sco!
Le dernier article de Sco!@couple routine : Mission cette année : rire de tout et de rien et ne pas s’énerverMy Profile

Santa

Merci Monsieur Albin pour ce blog, je l’ai découvert il y’a à peu près 6 mois et il m’a beaucoup aidé notamment grâce à la thérapie de 5 semaines, en ce moment je suis en période de rechute, je suis un peu triste alors que j’ai fais beaucoup d’efforts pendant et juste après la thérapie. Je ne dis pas que ce TOC me gâche la vie -comme vous écrivez souvent dans vos articles- mais j’essaye de vivre du mieux AVEC, j’essaye de voir le bon côté des choses.

Albin

Bonjour Santa,

vous savez j’ai eu connaissance de rechute après quelques années.
Alors, si parfois il y a rechute, il faut continuer dans le voie
de la guérison.

Pour ce que je dis dans souvent dans mes articles, c’est vrai.
Mais cela n’engage que moi. Toutefois, je reste persuadé que si
l’on peut mieux vivre avec, on vit mieux sans elle 😉

Excellente journée.

Lucille Beaulieu

Bonjour Albin

Pour me sortir de cette spirale dont vous parlez, je sortais en courant de chez moi pour respirer l’air à pleins poumons et regarder le ciel, je savourais cette beauté et me sentais beaucoup mieux.

Je sais ce n’est pas toujours facile mais c’est tellement plus intéressant que rester devant le miroir ou, dans notre spirale.
C’est par des petits gestes que l’on se fortifie.

Se sortir de soi, s’oublier, écouter l’autre.
Donner, rire avec l’autre.

Dernièrement quelqu’un m’a dit cette belle pensée de Einstein
«La vie ne vaut la peine d’être vécue que pour l’autre».

Beau Bonjour Albin

Merci pour tout.

Albin

Bonjour Lucille,

merci pour votre commentaire.
C’est une bonne solution, puisque c’est souvent dans le confort de chez soi qu’on se laisse aller.

Ce sont souvent ses petites variantes qui suffisent à faire la différence.
Merci pour cette citation d’Einstein.

Excellent weekend

Luc mister-no-stress

Bonjour Albin,
C’est génial que ce blog t’ai permis une auto-thérapie !
Et oui !
La vie est sacrément belle !
Si on veut bien se donner la peine de l’embellir !
Et pour renforcer ce que tu dis et quitter le regard de notre petit nombril, je suggère la générosité et la gratitude !
Prends soin de toi
Luc Mister No Stress
Le dernier article de Luc mister-no-stress : “ 3 habitudes anti-stress indispensables pour être zen au quotidien : les 3 G ! « My Profile

Albin

Bonjour Luc,

oui tout à fait. Maintenant l’essentiel pour moi est de pouvoir aider les autres à travers ce blog et leur donner les moyens d’embellir la leur !

Et comme tu le dis si bien, cesser de se regarder le nombril.
Concernant la générosité et la gratitude, ce sont deux aspects que je traiterais dans la deuxième partie de cet article, mais je te remercie d’en avoir parlé.

Excellente journée et merci pour ton commentaire. 😉

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article