L’âme humaine

L’âme humaine

Dans l’article d’hier, je vous proposais en téléchargement un ebook. Celui-ci vous parlera souvent de votre âme à travers plusieurs exercices .

J’ai pensé vous faire partager un article sur le sujet, de Valérie PETIT qui dans un texte court et concis,  nous en donne une bonne analyse. Je vous laisse en saisir toute l’importance…
 
 

Tout être humain est constitué:

 

  • d’un corps (partie matérielle).
  • d’un esprit (sentiments, émotions, pensées, etc.).
  • d’une âme, forme qui anime la matière.

 

Ainsi toute forme animée est appelée âme.

L’âme humaine possède 3 niveaux:

 

  • un conscient ou individualité qui lui permet d’orienter sa vie selon ces propres conceptions, ses vraies valeurs et sentiments.
  • un subconscient appelé aussi inconscient qui est le réservoir des influences et conditionnements passés.
  • la mémoire historique, familiale, religieuse et la mémoire collective de l’influence socioculturelle.

 

Ce sont ces mémoires qui poussent l’être humain à agir comme un automate conditionné et non selon ses propres valeurs et désirs. Ceci n’étant pas sans conséquence. Puisque ces conditionnements à notre insu causent de nombreuses frustrations et ambiguïtés dans nos attitudes quotidiennes et relationnelles.
 

Ce qui cause aussi des comportements inadaptés et inadéquats, des conflits internes et externes, des dépendances et accoutumances. A la longue, un grand malaise s’installe pouvant aller vers des tendances dépressives et un manque de goût à la vie, une absence de motivation et de buts.
 

Un supra-conscient ou soi: partie supérieure et spirituelle de l’âme humaine qui lui permet d’entrer en contact avec la réalité immatérielle. De devenir plus aimant, plus compatissant, plus humain, plus tolérant, plus conscient du tout, plus solidaire, plus fraternel, plus sage, plus apaisé, etc.
 

Toute thérapie vise à harmoniser l’inconscient et le conscient, la personnalité et l’individualité, afin que chaque être humain puisse accomplir sa vie selon ses propres concepts, ses propres valeurs, ses propres désirs sans être influencé par l’inconscient collectif, familial, social, religieux, le faisant passer à côté de sa propre vie et de son bonheur.
Voici pourquoi il est bon de clarifier et d’harmoniser ces 3 niveaux.

De Valérie PETIT
 

___________________________________

 
« Rien n’est meilleur à l’âme Que de faire une âme moins triste… »
Benoît Duteurtre 

 
Ce billet vous a plu  Partagez-le_fleche
 

 

 

 

 

twitter         facebook
 

 

 

 

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article