J’arrête de m’arracher les cheveux – soigner la trichotillomanie. Le livre

Livre J'arrête de m'arracher les cheveux

J’arrête de m’arracher les cheveux – soigner la . Le livre

Comme certains d’entre vous ont pu le remarquer sur ma page Facebook, je m’étais engagé à interviewer le Docteur Jean-François SEZNEC.
L’auteur du nouveau livre sur la ttm qui est sorti la deuxième quinzaine de février et qui s’intitule pour ceux… qui ne le connaissent pas encore;
 
 
 

 


 
L’interview a eu lieu, seulement voilà comme j’ai rencontré un problème technique avec Google+ qui ne voulait pas enregistré l’interview. J’ai donc mis en route un logiciel qui me permet d’enregistrer tout ce qui se passe à l’écran, mais on n’entend rien de ce que je raconte.
 
Ce sont ‘35minutes d’interview très intéressante qui partent donc en fumée… Je suis vert de rage.
 
Cependant, le Docteur SEZNEC est d’accord pour renouveler l’expérience et je l’en remercie. Alors, si techniquement notre prochain Hangout fonctionne, je vous la proposerai tout bientôt.
 
Pour l’heure, je vous livre un petit extrait de cette première interview (ratée)…
 
Interview  avec le Docteur Seznec
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Toutefois, le Docteur m’a gentiment envoyé le lien de l’interview a laquelle il a participé pour le ” Magazine de la Santé “ qui a lieu le 6 mars dernier.
 
Je vous fais grâce des ’53 minutes de la totalité du Magazine et je vous ai enregistré juste la partie ou le Docteur présente son nouveau livre.
La voici :
 

  • « Le Docteur SEZNEC à la télévision »

     

 
Le magazine de la Santé
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre, enfin un livre en français nous est consacré. Vous devez le lire ! Voilà ce que nous dit le descriptif d’Amazon, sur ce livre ;
 

***********************

 

  • Vous en avez assez de vous arracher les cheveux, voire les cils ou les sourcils ?
  • Assez de cette manie qui transforme votre vie en cauchemar ?
  • Vous n’osez plus sortir sans vous camoufler ?
  • Vous n’osez plus vous rendre chez le coiffeur ?
  • Vous ne savez pas comment arrêter ce geste qui est comme une drogue?
  • Vous en avez honte, vous vous isolez. Vous n’avez le courage d’en parler à personne… ?

 
Ce livre propose un parcours d’accompagnement, basé sur des thérapies efficaces comme l’ACT et des outils pragmatiques adaptés à chacun. Cette approche comportementale vous guidera, pas à pas, pour vous libérer de cette addiction gestuelle plus fréquente qu’on ne le pense, peu connue, mais qui porte un nom : la , et qui peut être soignée.
 
Alors, fini de vous prendre la tête et de vous arracher les cheveux. Mon objectif : vous accompagner vers la guérison et vous permettre enfin de vivre en paix avec vous-même.
 

***********************

 
Pour ma part, j’attends ma commande. Je vous raconterai mes impressions et j’attends bien sûr les vôtres aussi. À sa demande, je pourrais ainsi les partager avec le Docteur SEZNEC.
 
_________________________
 
« Savoir pour prévoir, afin de pouvoir. »
Auguste Comte

 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

  1. Bonjour Albin,

    j’ai acheté ce livre il y a 13 mois. J’ai 29 ans, souffrant de différents troubles, mais de ttm depuis toute petite. Je suis une thérapie analytique depuis 4 ans, et suis un traitement psychiatrique. Voilà le contexte.

    L’année dernière, 2014, je travaillais avec les enfants, et les enfants remarquent tout et posent tout plein de questions. Je m’arrachais plusieurs centaines de cheveux par jour, et ça se voyait de plus en plus. Et ça m’a poussé à me motiver pour trouver de l’aide, pour commencer à combattre, et à comprendre ce que je combats. J’ai donc trouvé ce livre, il est génial.
    Il y a un an pile poil (fin décembre) je faisais du babysitting assez régulièrement, et quand l’enfant dort, il y a des tas de choses à faire. S’arracher les cheveux aussi… Mais j’ai commencé à faire des jeux sur tablette (genre nourrir et jouer avec des poissons qui vivent dans un aquarium, pas stressant.), je ne regardais plus la télé (ça me stresse), et j’ai trouvé un truc magique à mes yeux : le bandana, la capuche, le bonnet, la casquette. Le bandana passe partout et m’empêche de tirer sur mes cheveux. Je me souviens aussi que je faisais régulièrement des hennés, des bains d’huiles et que j’ai commencé à passer aux “shampooings bio”.
    A côté de ça, j’ai parlé de ttm autour de moi, aux proches et aux médecins, pour obtenir un soutien.
    Le résultat de tout ça est que j’ai tenu 3/4 de l’année à m’arracher moins de 10 cheveux/poils/cils/sourcils par jour, voire pas du tout par jour, ce qui est SUPER !!!

    En ce moment j’ai gardé l’habitude de tous les jours me brosser les cheveux la tête en bas avec une brosse en poils de sanglier pendant au moins 5 minutes, en essayant de savourer au mieux ce moment à moi, et ça me fait du bien, ça m’aide à prendre en compte la beauté des cheveux et ce qu’ils m’apportent à moi personnellement, etc.

    Là depuis 3 semaines c’est devenu très très difficile, une grosse rechute comme je n’en ai jamais connue auparavant. Mais je refuse de culpabiliser, ça n’arrangera rien, au contraire. Donc, je fais avec (ou sans, en fait). Je me dis que si je réagis comme ça, c’est qu’il y a quelque chose que je n’arrive pas à gérer autrement. Maintenant, il me faut trouver la chose et la nommer, et ensuite retrouver des habitudes et/ou en inventer d’autres pour dévier les mouvements des mains/doigts, les occuper à quelque chose de pas dommageable, ou contourner par d’autres moyens, voire remplacer par des habitudes autres ce qu’il y a ou pas à gérer.
    Je pense, entre autres, à reprendre la lecture de ce livre qui m’a bien boostée et expliquée le pourquoi.

    Je compte aussi faire une cure de vitamines, peut-être que ça jouera ne serait-ce que symboliquement.
    Je pense aussi me faire une frange. J’ai envie/besoin de changements dans le corps.

    J’espère avoir pu donner quelques conseils/astuces/directions qui peuvent aider et surtout déculpabiliser. On a tous des problèmes. Parfois ils sont invisibles, parfois visibles. L’important est, dans la mesure des possibilités de chacun, de concentrer ses forces non pas sur “comment cacher, comment camoufler”, mais sur “comment éviter, comment agir autrement”. On a davantage de force si on se concentre sur une chose à la fois.

    Pardon pour ce long blabla.

    Bonne continuation,
    prenez tous soin de vous, de votre état, et ne désespérez pas 🙂

    Sylvie

  2. Bonsoir,
    Depuis quelques temps, ça va mieux, j’ai trouvé une ‘astuce’. Je ne suis pas guérie, pas encore, mais ça va mieux, et je me suis dit que je pourrais peut-être partager mon astuce qui pourra éventuellement aider certaines. J’ai découvert un produit capillaire qui m’aide pas mal. C’est le ‘hair powder’ de Bumble and Bumble. A la base c’est un shampoing sec mais c’est un spray de la couleur des cheveux qui aide à camoufler les ‘trous’. Ca existe pour les blondes et pour les brunes. Non seulement il camoufle mais en plus lorsque tu te passes la main dans les cheveux pour te les arracher, et bien ça laisse des traces sombres sur les doigts vu que c’est coloré (je suis brune), plus du tout envie de toucher à tes cheveux après ça. Ce n’est pas un remède miracle, certains pourraient le voir comme un cache misère, mais depuis que je l’utilise ça va mieux, ça repousse, et c’est ce qui est important après tout. Non seulement il camoufle bien mais il ‘dissuade’ l’arrachage par sa composition très colorée. La bonne nouvelle c’est que depuis quelques temps on trouve ce produit chez Séphora. Voilà ce que j’ai trouvé en ce moment.
    Sinon je suis tombée sur ce post de Marlena que peut-être certaines connaissent: elle n’a pas le même problème que nous mais elle perd ses cheveux, et donne quelques conseils pour palier au problème notamment grâce aux extensions.

    Bon courage!

  3. Bonsoir,

    Très bien cette intervieuw , j’ai appris beaucoup sur cette maladie dont je suis atteinte depuis si longtemps.
    J’ai lu dans les commentaires celui de laura qui a reussi à en parler à son conjoint, j’aimlerai tellement…. un jour peut etre ……
    Je suis en pleine crise ….. en ce moment pas la forme……
    Enfin bref je vais continuer à lire les articles de ce blog et essayer de mieux connaitre cette maladie qui me ronge!!!!

    Bonne soirée à tous

    Aurélie

    • Bonsoir Aurélie,

      je te remercie pour ce commentaire.
      Donne-toi le temps et quand ce sera le moment tu en parleras (peut-être) aussi.

      Pour le moment, essaie de bien respirer et pratique l’EFT ou le Dien Chan ! Et plusieurs fois si nécessaire. 😉

      Avec tout mon soutien.

  4. Bonsoir,

    Je vais être brève 😉 Ce qui est toppisime ici c’est le partage d’info, ça me fait plaisir de savoir que d’autres personnes ( non atteintes de trichotillomanie donc) découvrent ce trouble et aussi lire quelques uns de leurs mots ! 🙂 On se soutient entre TTM , comme une vrai famille mais ce trouble est encore trop mal connu, aussi bien des ttm que des professionnels, mais grâce à internet, les choses avancent !! Merci du soutien et très bonne soirée !

  5. Salut Christian,

    je te remercie pour tes encouragements.
    Et une bonne thérapie est celle dont tu te fais l’apôtre, la dérision et le rire 😉

    Merci d’être passé.
    Excellente journée.

    • Bonjour Hannah,

      et oui malheureusement… Beaucoup de personnes sont atteintes.
      Question technique, tu fais des tests avec la famille pour que tout se passe bien le jour J et puis le jour venu, ça ne fonctionne pas ! 🙁

      On fera mieux la prochaine fois 😉

      Excellent dimanche à toi.

  6. Bonjour Albin,
    J’ai commandé le livre, il est arrivé ce soir. L’interview du docteur Seznec m’a plu, j’espère que le livre m’aidera.
    Merci pour ce site, je pense que tu aides beaucoup de gens. Je n’ai pas encore arrêté malheureusement, je suis toujours stressée au travail et c’est cela qui déclenche l’arrachage. Je n’arrive pas à gérer mon stress apparemment, ou bien je stresse trop facilement.
    Mais après être tombée sur le site il y a quelques semaines, j’ai enfin réussi à parler de mon problème à mon conjoint. Je ne lui en avais jamais parlé avant (ça ne veut pas dire qu’il n’avait pas remarqué), et je pense que c’est déjà un bon début, non?
    Merci pour ton travail et tes encouragements.
    Laura

    • Bonjour Laura,

      Oui en effet c’est une excellente chose que tu ai réussi enfin à te confier à ton mari. Cela soulage, n’est-ce pas ?
      Et puis, de pouvoir partager cela avec monsieur ça doit te faire du bien ! Toutes mes félicitations.

      J’espère que le livre t’apportera de nouvelles solutions dans ta guérison. Ce qui est nécessaire c’est que tu puisses canaliser ton stress d’une meilleure façon. Facile à dire ? Sans doute, mais dans le blog je te donne quelques astuces !

      Je te souhaite une bonne lecture et n’hésite pas à nous faire partager tes impressions.

      Avec tout mon soutien,