Ho oponopono; comment Hawaï peut vous aider.

Ho oponopono; comment Hawaï peut vous aider.HO O PONOPONO 

comment Hawaï peut vous aider.

 

Mais que se cache-t-il derrière ce nom ?
 
Ce ” mot ” ne me laissait pas indifférent, plutôt perplexe, jamais ni entendu ni même énoncé. Il fallait que j’effectue des recherches et qu’elle ne fût cette STUPEFIANTE surprise !
 
 
 
Vous le savez que je privilégie les solutions que nous pouvons tester chez nous, il fallait alors que vous partagiez ma découverte. Vous en ferez usage ou pas, cela vous regarde. C’est votre choix ! Pour ma part, j’ai commencé il y a quelques jours.
 
C’est suite à un commentaire laissé sur le blog de Sylviane Jung qui gère elle même deux blogs; l’un sur le stress et le second sur l’intuition.
Je profite de cette occasion pour la remercier publiquement.

 

Il fallait que je vous fasse partager l’information, car cette thérapie  est d’une extraordinaire simplicité que vous pouvez pratiquer seul.

Je vous laisse en juger…

Comme d’habitude je vous propose un lien sur Wikipedia pour la définition exacte du mot.
 

**********************************************

 

Ho’oponopono est un « Art » ancestral Hawaïen qui nous fait prendre conscience que tout ce qui nous affecte et nous dérange nous vient d’une mémoire.

 

En même temps, Ho’oponopono nous apprend comment ces mémoires qui nous limitent et nous font souffrir peuvent être effacées facilement ou plutôt transmutées pour nous amener vers la paix et la liberté.
 

C’est un magnifique chemin parce qu’il peut enfin nous conduire de la conscience de la dualité et de la séparation vers une conscience unitaire, ce niveau de conscience vers lequel nous nous sentons de plus en plus appelés.
 

Nous sommes dans une période extraordinaires, où les changements s’accélèrent de plus en plus et c’est pourquoi nous cherchons des moyens simples pour accompagner ce mouvement de transformation.
C’est par la libération des vieux schémas, blocages, croyances et émotions négatives, « toutes les mémoires », que nous pourrons créer un monde nouveau.
 

Quel « heureux hasard » qu’un « Art ancestral » réapparaisse maintenant pour nous aider à créer ce « Nouveau Monde » !
 

Il fallait alors que je vous fasse partager cette information, car celle-ci aussi est une thérapie qui peut vous apporter un soutien non négligeable, en pratiquant chez vous seul sans le soutien de personne et se révèle d’une extraordinaire simplicité !
 

Dans le Hawaiian Dictionary ho oponopono est défini comme « purification spirituelle, une réunion familiale, durant laquelle les relations sont rétablies par des prières, l’acte de contrition, la repentance et le pardon mutuel. »
 

Le mot ho oponopono se compose de ho qui signifie « commencer une action » et pono qui signifie « bonté, honnêteté, moralité, qualités morales, actions correctes et justes, excellence, prospérité, attention, utilité, état naturel, devoir, juste, équitable, droit, approprié, détendu, soulagé, devrait, aurait, doit, nécessaire ; » ponopono signifie « remettre en ordre; juste, retravaillé, harmoniser, corriger, régulariser, ordonner, nettoyer, ranger, agir correctement. » Source Wikipedia 
 
 


 

Comment pratiquer le Ho’oponopono Auto-Identité

 

Vous comprendrez ici pourquoi l’intellect ne dispose pas des ressources pour résoudre les problèmes, il peut seulement les manœuvrer, les diriger. Mais manœuvrer, diriger, ne résout pas les problèmes. En faisant Ho’oponopono vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l’origine de ces problèmes, qui sont des souvenirs, des mémoires. Vous neutralisez ainsi l’énergie associée à une certaine personne, à un lieu ou une chose.

 

Dans le processus, cette énergie est libérée et est transmuée en lumière pure par la Divinité. Et, en vous, l’espace libéré est rempli par la lumière de la Divinité. C’est pourquoi, dans Ho’oponopono il n’y a pas de faute, il n’est pas nécessaire de revivre aucune souffrance. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, ni d’où vient la faute, ni son origine.

 

Au moment où vous remarquez en vous quelque chose d’inconfortable par rapport à une personne, un lieu, un événement ou une chose, entamez le processus de nettoyage, demandez à Dieu :

 

« Divinité nettoie en moi ce qui contribue à ce problème. »

 

Utilisez alors les phrases de cette série :
« Je suis désolé. Pardonne-moi. Je t’aime. Je te remercie ».

 

Quelques fois, vous pouvez seulement choisir certaines d’entre elles qui vous viennent à l’esprit à ce moment-là et les répéter. Laissez-vous guider par votre intuition. Quand vous dites

« Je suis désolé » vous reconnaissez que quelque chose (il n’importe pas de savoir quoi) a pénétré dans votre système corps/esprit. Vous demandez le pardon intérieur pour lui avoir apporté cela.

En disant « Pardonne-moi » vous ne demandez pas à Dieu de vous pardonner, vous demandez à Dieu de vous aider a vous pardonner (à vous-même).

« Je t’aime » transmue l’énergie bloquée (qui est le problème) en énergie circulante, en vous unissant à nouveau à ce qui est Divin.

« Merci » ou « Je te remercie » est l’expression de votre gratitude, votre foi dans le fait que tout sera résolu pour le bien de tous. À partir de ce moment, ce qui arrive ensuite est déterminé par la Divinité, vous pouvez être inspiré à faire une certaine action, quelle qu’elle soit. Si vous continuez à douter, persistez dans le processus de nettoyage et, quand tout sera complètement nettoyé, vous obtiendrez la réponse.
 

Rappelez-vous que ce que vous voyez d’erroné dans l’autre existe aussi en vous, nous sommes tous un, par conséquent toute guérison est autoguérison. Dans la mesure où vous vous améliorez, le monde aussi s’améliore. Assumez cette responsabilité. Personne d’autre n’a besoin de pratiquer ce processus, seulement vous.

Il n’existe aucune règle par rapport à l’ordre des phrases. Utilisez la série qui vous convient le mieux, celle qui est le plus en accord avec le moment. Vous pouvez en utiliser une ou deux.
 

Généralement seulement « Je t’aime » apporte la solution. L’aspect principal est que nous sommes en train d’apprendre à nous mettre en rapport avec notre Subconscient, connu dans la tradition hawaïenne sous le nom d’Unihipilli. Il est responsable des mémoires, il les reçoit et les stocke, et les répète en boucle conformément à sa programmation. Il est celui que nous devons apprendre à aimer, en lui demandant pardon pour notre manque de considération et de communication.

 

Il existe des détails sur ses caractéristiques qu’il n’est pas nécessaire d’aborder ici, mais qui sont expliqués et illustrés par la suite dans un texte du Dr. Len. L’important est de savoir que nous nous intégrons avec notre Subconscient en demandant à la Divinité de nettoyer les mémoires répétitives qui produisent les conflits, les problèmes, les blocages d’énergie, qui se deviennent des indispositions, psychiques et physiques.

 

Pensez les phrases à tous moments, jour après jour, maintiendra une attitude vibrante de bien-être et de compréhension, par rapport à toute chose que vous rencontrerez. Avant de sortir de la maison, demandez à Dieu: « qu’il nettoie en vous ce qui peut être la cause d’un conflit ou d’un problème au travail » (par exemple).

 

Au cours de la journée, si vous ressentez un quelconque malaise, ou un sentiment d’inconfort que vous apporte une certaine mémoire, ou non, ne vous unissez pas à ce sentiment « malheureux » et demandez à Dieu de nettoyer les mémoires qui le produisent.

 

Et comme le dit le Docteur Len;
 

“Il est impératif de comprendre que la personne qui pratique le processus ne guérit rien, par contre que Ho oponopono est le procédé qui permet à la Divinité, qui à tout créé et qui sait tout sur tout, d’annuler les mémoires que nous vivons comme problèmes.”
 

____________________________

 
« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »

Martin Luther King


 
Ce billet vous a plu  Partagez-le_fleche
 

 

 

 

 

twitter         facebook