ACT La thérapie d’acceptation et d’engagement

Therapie ACTACT La thérapie d’acceptation et d’engagement

Le Docteur Jean-Christophe SEZNEC, nous en parle dans son livre.
 
Mais de quoi s’agit-il ?
 
La thérapie d’acceptation et d’engagement (Acceptance and Commitment Therapy, ACT), développée par le psychologue américain Steven C. Hayes et ses collègues, appartient au courant de la thérapie cognitive et comportementale. Plus précisément, elle figure parmi les thérapies récentes dites contextuelles, aussi appelées thérapies de troisième vague.
 
La thérapie d’acceptation et d’engagement vise à vous apprendre à accepter vos émotions dans votre vécu, pour pouvoir agir .
 
A travers cette thérapie, vous allez apprendre à préserver l’énergie utilisée jusque-là, pour faire disparaître ou fuir les événements psychologiques négatifs, pour vous engager dans des actions qui comptent réellement pour vous.
 
L’ACT ça marche pour quoi ?
 
L’ACT est une thérapie scientifiquement validée. Cela signifie que dans le monde entier, des équipes de chercheurs, universitaires et cliniciens, étudient et valident les processus sous-jacents à ACT.
 

  • L’efficacité de l’ACT a été démontré pour des problèmes aussi variés que :

 

  • Le Stress Professionnel
  • La Phobie Sociale (la peur des autres)
  • Le Trouble Obsessionnel Compulsif
  • La Dépression
  • L’Agoraphobie (la peur d’avoir une attaque d’angoisse et de se retrouver sans accès aux secours)
  • L’Anxiété Généralisée (se faire du souci en permanence)
  • La (s’arracher compulsivement poils et cheveux)
  • La Douleur Chronique de l’Adulte et de l’Enfant
  • L’Epilepsie Résistante au Traitements Médicamenteux
  • La Psychose avec Hallucinations Auditives
  • Les Troubles Alimentaires
  • La Dépendance Tabagique
  • La Dépendance Polytoxicomanique (consommer sans mesure différents produits psychotropes)
  • Le Troubles de la Personnalité Borderline (impossibilité de former des relations stables, colères, auto-mutilation et tentatives de suicide)
  • Les Problèmes Relationnels et de Couple
  • Le Stress Post-Traumatique (ne pouvoir se débarrasser du choc causé par une expérience traumatique passée)
  • Le Cancer en phase Terminale
  • Le Diabète de Type 2
  • Les performances des joueurs d’échec!
  •  
    Elle vise à améliorer la flexibilité psychologique, c’est-à-dire la capacité d’être en contact avec les émotions et les pensées du moment présent tout en maintenant ou changeant au besoin son action dans la poursuite de ses objectifs ou de ses valeurs. Il vous faut pour cela de modifier vos automatismes.
     
    La flexibilité permet par exemple d’accepter de vivre une anxiété qui va de pair avec certaines actions que l’on souhaite accomplir, alors que de rechercher l’évitement de cette émotion peut conduire à ne pas pouvoir réaliser ses buts à long terme.
     
    La flexibilité est ainsi décrite comme une capacité d’acceptation et d’engagement. L’acceptation est la volonté de vivre des événements privés non désirables afin de poursuivre vos valeurs vos buts.
     

    Therapie Act

     

    • Afin de développer la flexibilité, l’ACT vise à favoriser

     

    • Le développement d’habiletés pour composer avec les pensées et les sentiments négatifs. Ces habiletés sont dites de pleine conscience (“mindfulness”). Cette dernière est définie comme un état de conscience (être présent), d’attention et d’ouverture à l’expérience du moment présent. Alors que dans plusieurs modèles de coaching et de thérapie, les habiletés de pleine conscience sont enseignées surtout par la méditation, dans l’ACT, la méditation n’est qu’un moyen parmi d’autres, mais qui reste excellente.

     

    • la CLARIFICATION des valeurs, c’est-à-dire ce qui est véritablement important et significatif pour VOUS et l’utilisation de cette connaissance pour guider et motiver des changements pour l’amélioration de votre vie.
      Six processus cognitifs centraux dans cette démarche sont:

     
    1 => Le contact avec le moment présent: être psychologiquement présent (avoir conscience de l’ici et maintenant) avec ouverture, intérêt et réceptivité.
     
    2 => La défusion cognitive: apprendre à prendre du recul et se détacher des pensées, des inquiétudes et des souvenirs qui n’aident pas.
     
    3 => L’acceptation: permettre aux pensées et émotions négatives d’aller et venir sans lutter contre elles, mais sans se laisser submerger.
     
    4 => L’observation de soi: pratiquer le recours au soi observateur qui est à distinguer du soi pensant. Les habiletés de pleine conscience reposent sur cette distinction et l’accès au soi observateur peut se développer par la pratique.
     
    5 => Les valeurs: découvrir ce qui est le plus important pour soi.
     
    6 => L’action engagée: se fixer des objectifs en fonction de ses valeurs et les mettre en œuvre de façon responsable.
     
    Dépendant du contexte, une personne doit être flexible quant à la mesure dans laquelle elle base son action sur les contingences actuelles de la situation ou sur les événements internes (pensées, émotions) qu’ils soient indésirables, désirables ou neutres.
     
    Le but premier de cette approche n’est pas directement la réduction des symptômes mais l’augmentation de la flexibilité psychologique afin de favoriser l’engagement dans des actions contribuant à la construction d’une existence riche et pleine de sens… Ce qui en retour et dans un second temps peut apporter une réduction des symptômes.
     

    _____________________________

    « Les limites de nos réalisations de demain, ce sont nos doutes d’aujourd’hui. »
    Franklin Roosevelt

     
     
     
     
     

sylviane

Bonjour Albin

je ne connaissais pas du tout l’ACT mais cette technique me paraît plus qu’intéressante d’ailleurs.

L’as-tu expérimenté toi-même ?

Ne pas lutter contre ses émotions négatives et apprendre à les accepter me paraît judicieux et en hypnose nous faisons souvent cela accepter ce qui vient et parler avec ce qui vient

Quand on lutte il y a frustration souvent et dans tous les cas de figure une perte d’énergie

Bernadette GILBERT

Bonjour Albin,
Cette thérapie a le gros avantage d’intégrer une lecture différente de la part que nous jouons dans les événements qui nous arrivent et sur lesquels nous n’avons prise qu’au moment où nous sommes encore capables de décrire nos ressentis.
Je la trouve donc très intéressante et connais des personne l’ayant expérimentée avec succès.
A bientôt !
Le dernier article de Bernadette GILBERT : Couscous végétarienMy Profile

Albin

Bonjour Bernadette,

notre cerveau est vraiment magnifique ! Mais quelquefois, nous avons besoin de l’éduquer. L’ACT nous permets en effet, d’en prendre conscience pour nous apporter une solution qui peut se révéler très intéressante. Et le succès peut en découler…

Excellente journée.

Nicole

Bonjour Albin,
je suis impatiente de voir la suite mais cette thérapie m’a l’air très intéressante. Quand une personne est très mal, il est difficile de l’amener dans l’ ici et maintenant, c’est ce que j’ai expérimenté!
Le dernier article de Nicole : But de la peintureMy Profile

Albin

Bonjour Nicole,

certaines choses ne sont pas toujours faciles, mais pour retrouver le bonheur et la paix, il faut changer d’état d’esprit.
Et cette capacité est en chacun de nous.

Je te souhaite une excellente semaine.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article